Pourquoi le titre de ce blog ?





Parce qu'il n'y a pas d'autre solution.
 
Parce que plus il reste, plus il s'incruste
et plus il s'incruste, plus le danger grandit
qu'il s'incruste encore plus
aux dépens des valeurs qui fondent notre République

Sous la devise qui orne nos vieux Hôtels de ville
" Liberté, égalité, fraternité"
voici celle qui est en train de la remplacer :
" Propagande, inégalités, kärcher"

Il faut qu'il parte
vite               ( et qu'il revienne tard ... ;-)*              

                              


* allusion au roman policier de Fred Vargas,  "Pars vite et reviens tard" 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :