sale temps pour A-grippine Bachelot

Publié le par le chat qui pêche

 

 

 

 

 

Pourquoi le chat qui pêche ne se fera pas vacciner contre la grippe A

 

 

Madame Bachelot prétend gérer la Santé publique des Français en tordant le cou à l'Hôpital Public au bénéfice des établissements privés.

 

Madame Bachelot prétend gérer la Santé publique des Français en dépensant un milliard et demi d'euros en produits laborantins superfétatoires. 

 Le trou de la Sécu se creuse, se creuse...


Madame Bachelot, qui prétend gérer la santé publique des français, ne connaît rien à la médecine et omet de signaler son diplôme de pharmacienne et ses accointances personnelles avec le lobby des labos.

 

Submergée de vaccins à écouler, Madame Bachelot, qui prétend gérer la santé publique des Français, se démène en épandages de communiqués audio-télévisés infantilisants qui sont autant d' insultes à l'intelligence.

 

Au départ de l'épidémie, Madame Bachelot, qui prétend gérer la santé publique des Français, n'a eu en tête que de se gargariser d'importance, en surfant sur la vague d'exagération du risque encourru.

 

Dans un deuxième temps, comme l'évolution de la maladie s'avèrait moins morbide que prévu, Madame Bachelot, qui prétend gérer la santé publique des Français en se démènant comme une diablesse pour écouler son stock exagéré de vaccins, n'a en tête que de sauver sa tête de Ministre public d'Etat, mal disant, mal dirigeant, et mal pensant, à l'image de son gouvernement : 

 

Car si l'on y réfléchit un peu,
Pourquoi se faire vacciner contre la grippe A plutôt que contre 'une autre, si l'on n'est pas un sujet à risques ?

 

Au fond une petite grippe A, ça peut faire des vacances au salarié, en ces temps où travailler est si dur à vivre et si mal récompensé, en monnaie et en reconnaissance.

 

Bien sûr, il y a un risque mortifère, mais ce n'est pas pire que les conséquences du stress au travail : combien d'employés de grandes et petites entreprises, publiques et privées, auraient sauvé leur vie s'ils avaient pris à temps un congé-maladie, pour une grippe A par exemple ?

 

Madame Bachelot, qui prétend gérer la santé publique des Français, ferait bien d'y réfléchir avant de dégainer sa panoplie laborantine : elle est en train de dégoûter le peuple non seulement de se faire vacciner, mais encore, au vu des déremboursements et taxes sur les médicaments qu'en deux ans elle a multipliés par quatre, de se faire soigner !

Sale temps pour les labos pharmaceutiques ! A l'instar de la population écoeurée, les bons amis Roche et consorts vont lâcher Madame A-Grippine : il ne lui restera que Sanofi ! 

 

 Tout de même, on reconnaîtra à notre prétendue Ministre de la Santé un côté sympathique : elle ne crache pas dans le vin rouge du lobby viticole : en décembre 2007, elle faisait la promo du p'tit verre de gros rouge qui tache versus la clope au bar, avant l'interdiction définitive.
Sympathique mais contradictoire : car, comme le dit le proverbe "un bon verre de vin enlève cent écus de la poche du médecin" ..Et donc du pharmacien !

 

Voilà pourquoi le chat qui pêche ne se fera pas vacciner contre une grippette :
Il préfère la prévenir en buvant un bon coup de jaja tous les midis, suivi d' une bonne sieste au soleil, plutôt qu'en se faisant injecter un truc qu'on n'a pas encore eu le temps de bien tester... sur les rats de labo !

rosy

Publié dans humour

Commenter cet article

marketing dissertation 07/01/2010 13:20


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!